fbpx

La température baisse de plus en plus chaque jour et les cours d’eau dont nous avons profité durant l’été ne tarderont pas à geler. Ceci étant dit, les risques de noyade sont aussi grands en hiver qu’en été. De plus, le gel ajoute du danger. Nous avons compilé d’importantes informations relatives à la sécurité pour vous aider à éviter les accidents sur la glace cet hiver.

Épaisseur

  • Minimum 15 cm pour une personne à pieds ou en patins
  • Minimum 20 cm pour plusieurs personnes
  • Minimum 25 cm pour une motoneige

Les facteurs de risque à garder en tête

  • Les quais, les bûches et les roches peuvent absorber la chaleur du soleil et la transférer vers la glace.
  • La taille et la profondeur du cours d’eau sont à considérer.
  • Il faut également tenir compte des fluctuations des niveaux d’eau. Prenez garde aux lacs artificiels qui sont remplis au moyen de déversoirs.
  • Les marées et les courants peuvent causer des inégalités dans l’épaisseur de la glace.
  • Les changements de température et la lumière du soleil excessive peuvent compromettre l’épaisseur de la glace.

La couleur de la glace
La couleur de la glace est souvent un indicateur de sa force. La glace bleu pâle est généralement la plus solide, mais il faut tout de même penser aux autres facteurs afin de déterminer si elle est sécuritaire. La glace blanche, aussi appelée glace enneigée, est deux fois moins solide que la glace bleue parce qu’elle est formée de neige mouillée gelée. Prenez garde à la glace grise. Sa couleur indique qu’il y a de l’eau dans la glace et donc qu’elle n’est pas sécuritaire et ne peut pas vous supporter. La présence d’eau dans la glace grise est l’une des premières causes d’accidents.

Les accidents sur la glace
Même si vous êtes bien informé en matière de sécurité liée à la glace, personne n’est à l’abri des accidents. Si vous êtes seul et que vous tombez dans l’eau parce que la glace a cédé, votre survie repose sur votre capacité à rester calme. Essayez de relaxer et de reprendre votre souffle afin que vous puissiez appeler à l’aide et conserver l’énergie nécessaire pour essayer de vous sortir de l’eau vous-même. Tournez-vous vers la rive parce que la glace est généralement plus épaisse en bordure de la rive. Placez vos bras sur la glace sans mettre de poids, et agitez vos jambes pour tenter de vous sortir de l’eau horizontalement. Une fois votre corps hors de l’eau et sur la surface gelée, restez couché et rampez sur votre ventre, ou roulez en direction de la rive. L’objectif est de distribuer votre poids sur la plus grande surface possible.

Vous protéger contre les accidents liés à la glace peut être aussi simple que d’obtenir une
assurance décès accidentel des Services financiers La Baie d’Hudson.

L’équipe des Services financiers La Baie d’Hudson est fière d’offrir l’assurance décès et mutilation accidentels abordable souscrite par son partenaire Chubb Life1. Si vous êtes âgé de 18 à 69 ans, vous n’avez aucun questionnaire médical à remplir ni examen à passer et votre acceptation est garantie.

En plus d’une adhésion facile, des tarifs de groupe avantageux et d’une garantie de satisfaction de 30 jours, vous pouvez obtenir 1 000 points Primes La Baie d’Hudson en demandant une soumission unique sans obligation de votre part, 2 000 points lorsque vous souscrivez à l’assurance et 4 000 points lors de votre renouvellement annuel2.

* L’assurance décès et mutilation accidentels est offerte par les Services financiers La Baie d’Hudson et souscrite par Chubb du Canada Compagnie d’assurance (« Chubb Life »). L’assurance-décès et mutilation accidentels n’est pas offerte dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut, au Yukon ni au Québec. Les renseignements détaillés sur la protection, y compris la définition des accidents couverts et les restrictions ou exclusions applicables, sont énoncés dans la politique.
¹ Recevez 2 000 points Primes La Baie d’Hudson lorsque vous souscrivez une assurance et que votre demande est approuvée. Limite d’une offre par compte Primes La Baie d’Hudson, par ménage.
Les points Primes La Baie d’Hudson seront octroyés dans les 4 à 6 semaines.
L’assurance-décès et mutilation accidentels n’est pas offerte dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut, au Yukon ni au Québec.
Elle est offerte en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, à Terre-Neuve-et-Labrador, à l’Île-du-Prince-Édouard, en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick.
Cette offre ne peut être combinée avec aucune autre et peut être modifiée sans préavis.