Les Canadiens travaillent dur chaque jour pour subvenir aux besoins de leur famille et s’offrir des biens de première nécessité tels que leur maison, leur voiture et leur propriété. Bien que la plupart d’entre nous aient l’intention de travailler jusqu’à la retraite, il arrive que des blessures ou des affections inattendues et imprévues entravent notre capacité à travailler. En cas de situation – incapacité physique, maladie mentale, douleurs chroniques ou autres conditions altérant la vie – susceptible d’entraver votre capacité à travailler, protégez vos revenus grâce à une assurance vie, une assurance invalidité et une assurance revenu. Voici pourquoi et comment.

La probabilité de souffrir d’un handicap

Selon Statistique Canada, plus d’un cinquième des Canadiens – 22 % des Canadiens âgés de plus de quinze ans – souffriront d’un handicap au cours de leur vie. Lorsque la plupart des gens pensent à un handicap, ils pensent à des accidents graves et à des événements physiques de grande ampleur, comme une paralysie à la suite d’un accident de voiture ou un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque qui laisse la personne très souffrante. Bien que ces exemples soient certainement considérés comme des handicaps, des problèmes tels que la douleur chronique, la dépression, la grossesse et les problèmes gastro-intestinaux relèvent tous de la même catégorie et sont beaucoup plus susceptibles d’être vécus par le citoyen moyen.

L’impact de la perte de revenus

De nombreux Canadiens se demandent comment protéger leurs revenus et le mode de vie qu’ils ont acquis au prix de durs efforts en cas d’accident, d’affection, de maladie ou d’invalidité. Comme de nombreux ménages canadiens sont composés de deux personnes, c’est-à-dire qu’ils comptent sur les deux pour rester à flot financièrement, l’impact d’une perte de revenu peut être préjudiciable à leur mode de vie. Avoir un plan au cas où l’impensable se produirait n’est pas seulement réconfortant mais nécessaire ; demandez-vous, dès maintenant, ce que vous feriez si votre capacité à travailler et à subvenir à vos besoins était entravée. Seriez-vous prêt à faire face à une perte temporaire ou prolongée de vos moyens financiers ?

L’importance de l’assurance invalidité

Si vous vous demandez comment protéger votre revenu au cas où vous seriez ou deviendriez l’un des 6 millions de Canadiens qui souffrent d’une invalidité au cours de leur vie, vous devriez choisir d’investir dans un régime d’assurance vie, invalidité et revenu, car il offre trois produits distincts en une solution pratique qui peut vous aider à faire face à vos obligations financières en cas de perte d’emploi involontaire, d’invalidité ou d’accident, ou de décès.

  1. Assurance vie temporaire
  2. Assurance invalidité
  3. Assurance revenu

Nous aidons les familles à faire face à une perte d’emploi inattendue en leur versant une allocation mensuelle non imposable. Vous recevez les paiements directement et décidez de la meilleure façon d’utiliser les prestations – qu’il s’agisse du remboursement d’un prêt hypothécaire ou d’une voiture, de frais de scolarité ou de factures de services publics, et bien d’autres choses encore.

Les régimes commencent à partir de 14,99 $ par mois, l’acceptation est garantie pour toutes les personnes âgées de 18 à 69 ans, vos primes n’augmentent pas avec l’âge et vous pouvez obtenir jusqu’à 4 000 points Récompenses de la Baie d’Hudson lorsque vous vous inscrivez et chaque année au moment du renouvellement.1

Protégez-vous de l’instabilité financière et
obtenir une couverture en ligne en quelques minutes.

Depuis plus de six décennies, la Compagnie d’assurance-vie Première du Canada s’est engagée à fournir une sécurité financière aux Canadiens qui font face à des incertitudes. Elle assure aujourd’hui plus d’un million de Canadiens d’un bout à l’autre du pays.

1 Chaque offre de points Récompenses de la Baie d’Hudson est limitée à un compte Récompenses par foyer. Les points de fidélité seront attribués dans un délai de quatre à six semaines.